Sur eBay, les vendeurs ne pourront plus noter les acheteurs

Le site d'enchères modifie son système d'évaluation. En mai prochain, les acquéreurs ne pourront plus être évalués, et donc critiqués, par les vendeurs. La grogne monte chez les utilisateurs.

Hélène Puel, 01net., le 07/02/2008 à 17h55

A partir du mois de mai prochain, les vendeurs d'eBay ne pourront plus poster de commentaires négatifs sur les acheteurs. Le site d'enchères estime que son système de notation est perverti. Certains vendeurs, après avoir reçu une évaluation négative de la part de leur acheteur, postent en représailles des commentaires peu élogieux Du coup, les acheteurs, de peur d'être « blacklistés », hésitent à critiquer les vendeurs, même quand ces derniers le méritent.

Depuis ses débuts, il y a treize ans, le site d'enchères a mis au point un système pour permettre aux internautes de séparer le bon grain de l'ivraie entre tous les utilisateurs du site. Le principe en est simple : les deux parties se notent l'une l'autre, et les commentaires sont visibles de tous les membres de la communauté.

Une première pour le système de notation

La modification du système d'évaluation est une première pour le site. Et ne manque donc pas de faire réagir les utilisateurs. Sur les forums de discussion d'eBay, des membres critiquent avec virulence cette décision et menacent de faire la grève des commentaires.

Sur le site français, « Jameskery » et « Marie la Belge » annoncent qu'ils ne laisseront plus aucune évaluation, que ce soit en tant que vendeur ou qu'acheteur. Plus posée, « Brigitte8325 », qui regrette aussi le choix d'eBay, reconnaît quand même que le système actuel ne fonctionne pas.

Chez eBay, on ne s'avoue pas étonné. « Nous avons une communauté de passionnés et ne sommes pas surpris de leurs réactions. Mais la décision a été prise. Nous avons également mis en place un certains nombres de mesures pour protéger les vendeurs », assure le site d'enchères.

Ainsi, les commentaires négatifs ou neutres postés par des acheteurs n'ayant pas répondu à des litiges pour objets impayés seront retirés. Tout comme les avis laissés par des utilisateurs suspendus. Et ce, de manière rétroactive.

La période pendant laquelle un acheteur peut laisser un commentaire sur un vendeur est, elle, raccourcie, passant de 90 à 60 jours après la fin de la transaction. Enfin, « le calcul du pourcentage d'évaluations positives se fera sur les avis des douze derniers mois, pour une note plus juste. Jusque-là, nous prenions en compte tous les commentaires laissés depuis que l'inscription de l'utilisateur sur le site », explique-t-on chez eBay.

Appel au boycott

Ces changements du système d'évaluation interviennent dans une série d'évolutions, annoncée le 29 janvier dernier par John Donahoe, le futur remplaçant de Meg Whitman à la tête d'eBay.

Parmi eux se trouve l'obligation pour les vendeurs ayant moins de 50 commentaires de proposer Paypal parmi les moyens de paiement. De fait, tous les nouveaux inscrits sur le site sont concernés !

« C'est dans un souci de confiance que nous avons pris cette mesure. Paypal [une filiale d'eBay, NDLR] assure les transactions à hauteur de 1 000 euros si l'acheteur ne reçoit pas l'objet ou s'il est non conforme à l'annonce », » rappelle-t-on chez eBay. La méthode permet, en outre, de contribuer au chiffre d'affaires du groupe, l'utilisation de PayPal étant payante, un pourcentage est prélevé sur la transaction.

Enfin, John Donahoe a également annoncé une augmentation des commissions prélevées par eBay sur les ventes. Pour l'heure, aucune décision n'a été prise d'appliquer cette hausse sur le site français. Outre-Atlantique, la grogne monte. Les utilisateurs appellent à un boycott complet du site entre le 18 et le 25 février prochain qui se traduirait par un arrêt des transactions. Voire un retrait des objets proposés en vente.

Sources: www.01net.com